jeudi 26 mai 2016

Beurre d'orties en tartine


  L'ortie oui, mais le seul hic pour moi, c'est la cueillette; ça pique et je n'aime pas cela du tout!  

  Pour enrichir le dossier orties  :
 La grande ortie en soupe,
 La gelée d'orties 
et la quiche à l'ortie-,

 j'ai testé cette année la recette du beurre d'ortie.

   L'ortie se cuisine comme les épinards. 
  On la trouve surtout dans les plats salés; elle accompagne bien les poissons, les œufs, etc. Ne la contenez pas à la soupe ou à la quiche.
  Mais attention, parfumez-la bien, son goût est un peu doucereux et fade alors que bien accommodée, c'est un régal.
  Et, comme elle ne pique plus du tout après rinçage, on ne boude pas son plaisir.



   Bien rincées et coupées aux ciseaux, certains les mangent légèrement vinaigrées. Personnellement je me limite pour l'instant aux versions cuites, à la vapeur, à l'étouffée avec un petit fond d'eau ou dans un certain volume d'eau pour la soupe.

Préparation du beurre d'orties.

   J'ai trouvé cette recette sur le blog piment-oiseau, publiée par Aurélie W.

   Ici, on n' utilise que les jeunes feuilles.
 Voici les ingrédients, les proportions restant approximatives:
 - 200 g de feuilles d'orties
 - 75 g de beurre
 - 1 cs d'huile d'olive
 - 2 gousses d'ail
 - le jus d'un citron (4 cl)
 - sel et poivre




   Préparez les feuilles  d'orties comme indiqué dans le précédent article.
Bien les égoutter. Les faire sauter dans une grosse noix de beurre, à peine quelques minutes jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Les laisser refroidir.



   Mettre les orties dans un cul de poule, ajouter progressivement le beurre coupé en petits dés et de l'ail  dégermé et écrasé. A ce moment, l’équilibre tourne autour de 2/3 d'orties et 1/3 de beurre mais tout dépend de votre goût.
Mixer à l'aide d'un mixeur plongeant, saler, poivrer.

Goûter et rectifier l'assaisonnement si besoin.

Pour les tartines

 - 6 tranches de pain de campagne
 - le beurre d'orties

   Tartiner le beurre d'orties généreusement,  sur de petites tranches de pain fermier, de campagne ou autre pain de caractère selon vos souhaits. Trouver vous-même votre équilibre.

Pour le fromage.

 - Fromage blanc crémeux type phyladelphia, St Morêt...
 - crème fraîche si nécessaire
 - vinaigre de Xéres blanc  par exemple
 - ciboulette
 - sel, poivre

   Faire un mélange épais,(qui se tient) à votre goût.
Former les quenelles de fromage à la petite cuillère et les déposer sur la tartine; décorer avec quelques brins de ciboulette.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire